Le plan remise en forme de Sandra

Le plan remise en forme de Sandra

Inspirations
Copié !

Nous continuons notre série d’article sur nos ambassadrices pour la course La Parisienne avec cette fois-ci le témoignage de Sandra.

Bonjour Sandra, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Sandra, je viens de fêter mes 37 ans et suis ravie d’appartenir à la communauté des ambassadrices Withings. Cette opportunité m’a été offerte dans le cadre de la course La Parisienne.

Je réside actuellement à Boulogne-Billancourt ( le bois n’est pas loin pour aller courir comme tous les nombreux parcs et même les quais de Seine). Avant j’étais sur Rueil-Malmaison, commune que je trouve verte et agréable. J’y retourne régulièrement dans la famille et on va souvent faire un tour vers le Mont Valérien ou le bois de Saint Cucufa. J’ai toujours aimé le sport (danse classique, moderne jazz, afro jazz, hand-ball, ju jitsu, volley ball et maintenant la course).

Quel est ton niveau d’activité physique aujourd’hui ?

Moindre que ce que je souhaiterai. Des accidents de la vie ont fait que j’ai pris beaucoup de poids et que je suis rentré dans le cercle vicieux « je prends du poids, donc je me bouge moins ». En plus du poids sont apparus les complexes voire les blessures donc exit la danse, exit le sport en général. Puis j’ai eu un réveil en deux temps : comme j’ai échoué lors de ma première tentative, j’ai compris que j’avais besoin de « me fliquer » et de me fixer des objectifs si je voulais réussir.
J’ai donc découvert la Parisienne l’an dernier. Cette démarche s’inscrit dans une démarche plus générale de santé et de bien-être : perdre du poids, retrouver du tonus, me vider la tête etc.

On parle souvent des 10 000 pas par jour, waouh ! Au début ça m’a semblé infaisable ! Je suis juriste donc un travail sédentaire. Je n’ai pas d’horaires fixes ni limites il fallait donc que je trouve des moyens d’y parvenir. Et là, je dis merci le Pulse ! Car je me rends compte que ça me booste à atteindre l’objectif ! Je pense qu’en m’organisant j’y parviens tous les jours maintenant.

Côté sport : tapis (à la maison) et aquagym. J’ai du mettre le pilates et le body wellness de coté pour des raisons de tensions au niveau du dos et des cervicales qui provoquent des céphalées, mais je compte bien reprendre ces deux activités complémentaires de la course pour le renforcement musculaire dès que l’ostéopathe aura fait des miracles.

Pourquoi La Parisienne ?

Une course féminine avec une distance abordable au coeur de Paris et pour la bonne cause , que demandez de plus ? Un coaching ? Et bien justement, je trouve très bien les 4 entraînements Reebok auxquels s’associe Withings et en plus je participe au coaching spécial rondes de La Parisienne avec Geneviève pour coach et j’avoue que trouver un coach qui prend en compte mes contraintes de poids pour me faire avancer sans me dégoûter, c’est super !
Et puis ça me permet de ne pas courir seule, j’avoue ça me chagrine un peu de courir seule (l’an dernier la course seule m’a semblé dure, pas de lièvre, mais un super public qui nous porte).

L’an dernier je n’ai pas réussi à courir la course, je l’ai marchée. Mon objectif cette année serait d’en courir au moins la moitié et avec 20 Kgs de moins que l’an passé (ça va être dur, il reste 6 semaines pour en perdre 4 afin d’atteindre ce second objectif).

Je retire de ma première participation une ambiance du tonnerre et une énorme satisfaction d’avoir terminé la course ! Et donc je signe à nouveau cette année et compte bien finir par la courir intégralement en 2015

Quelle place prennent les objets connectés dans ton entrainement?

Oui, les objets connectés me parlent. D’ailleurs, je rêve de votre balance impédancemètre. La presse et mes amis sont les premières sources dans les nouveauté du marché.

Je voulais acheter le Pulse quand j’ai eu la chance d’être sélectionnée par Withings, alors encore merci, surtout que je suis totalement convaincue (cette semaine j’ai oublié le Pulse, l’iPhone n’a pas géré mes pas et bien j’étais au possible démotivée …dès le lendemain j’étais reboostée une fois équipée!)

Pourquoi cours-tu ?

Pourquoi ? non, pour qui ?
Je cours pour moi : libérer mon esprit, me sentir en meilleure forme, relever des défis et à long terme aider à changer ma silhouette. Objectif santé puisque j’ai lu que la pratique régulière d’un sport limitait le risque de cancer du sein notamment.
Je cours pour mon « bo-papa », décédé, il y a 3 ans : pour qu’il soit fier de moi. Il a été emporté d’un cancer fulgurant.
Je cours aussi pour mes amies, touchées par cette maladie.
Je cours pour la prévention car personne n’est à l’abri.

En effet, pour moi il est important de participer à des courses qui ont des vitrines médiatiques en faveur d’un programme santé. D’ailleurs, je participerai aussi à Odyssea le mois suivant.

Et si tu devais te décrire en 3 adjectifs ?

Ou la la que c’est difficile !
Lente : je suis une tortue.
Persévérante et motivée : même derrière ou dernière, je veux y arriver !
Appliquée : je fais attention à ma posture, à mon souffle et à ne pas me blesser ! ( merci Geneviève, coach la parisienne).

Suis-tu tes courses par le biais d’une app? As-tu vu une évolution et as-tu atteint un plateau? N’hésites pas à y joindre des captures d’écran

Quand j’ai commencé à courir, en janvier 2013, j’avais besoin d’une motivation et de suivre mes progrès! J’ai donc choisi l’application Nike + Running. J’aime beaucoup leur fonctionnalité « Coach » que j’ai programmé pour la Parisienne. C’est la deuxième semaine d’entrainement. Objectif : 8 semaines pour courir non stop 5 km !

Grâce à cette application, j’ai enfin osé courir ! l’an dernier, je ne franchissais pas le cap de la marche rapide ! Du coup, mon record sur 5 km en fractionné course et marche m’a motivée : autour de 35 minutes.

Quels bénéfices attends-tu du Pulse O2 ?

Motivation, Motivation, Motivation !
Alors si le Pulse pouvait détecter quand je cours … ce serait Byzance ! et un peu de flicage, ce qui m’est nécessaire :p
Il le fait déjà : m’aider à prendre soin de moi !

Ton running set-up: Qu’emmènes-tu avec toi lors de tes courses ?

 
photo 21. L’iPod avec l’appli Nike+ Running et la musique qui motive !
2. Les baskets : des bonnes baskets (achetées dans une boutique spécialisée qui prend en compte la forme du pied, la pratique – salle/extérieur , course /marathon, et la physionomie de la personne.
Un bon soutien gorge de sport : pour moi exit les brassières qui ne maintiennent rien !
=> compte tenu de ma poitrine, il fallait un maintien impeccable pour les grandes tailles ! là aussi merci La Parisienne et les coachs qui conseillent des sites, des marques contrairement aux boutiques comme Décathlon ou Go Sport ( je ne rentre pas dans leurs cases).
3. Legging de sport court ou long selon la saison
4. T-shirt long avec ou sans manche selon la saison.
5. Et l’huile d’arnica Weleda au retour !

Par contre si quelqu’un a une idée pour avoir avec soi de l’eau sans finir par avoir un bras qui traîne par terre à force de porter la bouteille, je suis preneuse.
Idem pour l’astuce : clés, carte d’identité et monnaie … ça peut servir ! (aujourd’hui je vous le dis, mon soutien-gorge contient tout ça quand je cours, faute de mieux :p)

As-tu prévu de t’entrainer cet été en amont de La Parisienne? Si oui, quel est sont tes plans et objectifs ?

Comme dit précédemment le coach sur Nike + Running m’a concocté un programme marche/ course sur les 8 semaines précédant la course donc cet été !
Objectif : courir non stop 5 km. Si j’arrive à courir 3 km non stop pour ma part je serais satisfaite.

En outre j’ai un coaching ronde la parisienne et des devoirs de vacances !
Geneviève nous a demandé de marcher / courir 3 fois par semaine 30 minutes et de pratiquer du renforcement musculaire (planche abdominale, squats, pompes, relevés de bassin) 2 fois par semaine pendant 25 minutes. Et comme il fait chaud, c’est là qu’est entrée en jeu, l’aquagym! autant joindre l’utile à l’agréable.

Comment t’y prendrais tu pour motiver une amie à courir ?

A priori pas si bien. Lors de La Parisienne 2013, j’ai cru susciter des vocations mais l’idée de s’entraîner régulièrement l’année les a vite décourager. Je trouve que ce sport peut s’adapter à tous à condition d’écouter son corps. Il se pratique aussi bien en intérieur ( quand il fait trop froid ou qu’il pleut c’est appréciable) qu’en extérieur ( et que c’est agréable de courir en pleine nature, de lever le nez du quotidien, de profiter pleinement des saisons, de profiter du lever du jour que ce soit le long des quais de seine ou de la plage pendant les vacances). Il crée des liens, les coureurs se saluent et sont souriants et ce, partout en France mais aussi à l’étranger, j’ai testé pour vous! Une autre façon de visiter :p

As-tu une anecdote à nous raconter ?

Je ne sais pas si on peut parler d’anecdote mais je l’avoue je ne pensais que j’aurai eu un jour plaisir à courir; je fais partie de celles qui l’année du lycée ne voulaient pas raté leur bac pour ne pas refaire le « cross » du lycée !

Enfin, n’hésitez pas à m’ajouter pour le challenge, cela m’aidera à maintenir ma motivation et peut-être la vôtre : sandraboop [arobase] hotmail [point] fr

Bon run !

Susie Felber

Susie is a writer, comedian, and producer who has worked in TV, film, theater, radio, video games, and online. As the daughter of a hard-working M.D., she's had a lifelong interest in health and is currently on a personal mission to "walk the walk" and get her writer's body in better shape.
Loading Article...