Différences culturelles et impact sur le sommeil

Différences culturelles et impact sur le sommeil

Se revitaliser
Copié !

Dans un précédent article, nous avons vu que les habitudes de sommeil dépendent de différents facteurs qui sont liés à la personne (âge, sexe) mais également à son environnement (saison, jour de la semaine). Cependant, les horaires de coucher et de réveil sont intimement liées à nos modes de vie, qui peuvent varier d’un pays à un autre. Ce sont maintenant ces différences culturelles que nous allons étudier.

Avec une moyenne de 06h15 de sommeil par nuit, les Japonais dorment très peu

life-of-pix-free-stock-photos-spain-glass-bar-cocktail-700x250

Les Japonais sont constamment en manque de sommeil, ce qui explique pourquoi vous les trouverez souvent en train de dormir dans le métro à Tokyo. Cela conforte les résultats d’une étude présentée lors du 6e Congrès de la Fédération Internationale du Sommeil.
Au fur et à mesure que la semaine avance ils dorment de moins en moins, jusqu’à atteindre la moyenne de 06h02 la nuit du jeudi soir. Le weekend, ils récupèrent comme dans tous les autres pays, mais sans jamais atteindre les 7 heures de sommeil y compris la nuit de samedi à dimanche. C’est l’un des rares pays, avec la Suède, qui se couche plus tard le vendredi soir que le samedi soir. Le dimanche matin, le réveil a lieu à 07h45. Peut-on parler de grasse matinée ? C’est tout de même une heure plus tard que les autres matins de la semaine. Autre fait intéressant, ils se couchent environ à 00h20 tout au long de l’année (seulement 15 minutes de différence entre le mois d’août et le mois de décembre) : au Japon, chaque mois est donc propice pour faire la fête.

Les Espagnols vivent sur des horaires décalés par rapport à leurs voisins Européens

8-Life-Of-Pix-Free-Stock-Photos-spain-Madrid-Tapas-700x250

Les Espagnols se couchent plus tard que tout le monde, à 00h15 en semaine et jusqu’à 00h53 le samedi soir. Ce sont les seuls qui se couchent plus tard que les Japonais. Cependant ils se réveillent bien après tout le monde, autour de 07h30 en semaine et 09h01 le dimanche matin. Leur rythme de vie est ainsi décalé par rapport au soleil, ce qui les rendrait moins productif : c’est pourquoi ils envisagent de changer de fuseau horaire.
Contrairement aux Japonais, les Espagnols sont sensibles aux saisons pour le rythme des sorties nocturnes. Les mois estivaux sont les plus festifs avec un record sur l’heure de coucher à 00h40 en moyenne au mois d’août. Cela n’est pas étonnant quand on connaît l’attrait des Espagnols pour les bars à Tapas qui envahissent les rues quand les beaux jours arrivent.

Dans le Nord de l’Europe les gens se couchent plus tôt

Reitdiephaven-Groningen-free-license-CC0-700x250

Les Européens du Nord (Royaume Uni, Allemagne, Suède, Suisse) se couchent plus tôt et se lèvent plus tôt que les Européens du Sud (France, Italie, Espagne). Est-ce une question de culture ou de climat ? Dans ces pays, on observe également une forte saisonnalité des habitudes de sommeil. En effet, Mai et Juin sont les mois où l’on dort le moins, puis le temps de sommeil augmente jusqu’en Décembre où il atteint son maximum (en Suède, 06h48 en Mai à 07h20 en Décembre).
Les Suédois ont les plus fortes variations au cours de l’année, peut-être car ils sont plus près du pôle et ont de fortes variations selon les saisons sur la durée du jour et de la nuit ? Par exemple, ils se couchent à 23h22 en Septembre et 00h07 en Juillet.

Les Etats Unis et le Canada ont des comportements très similaires.

unsplash_524010c76b52a_1_lake_forest_700_250

Ils dorment en moyenne 07h00 la semaine et 07h30 le weekend. Ils se couchent vers 23h30 en semaine et minuit le weekend, ce qui leur donne un rythme plus proche de celui de l’Europe du Nord que de l’Europe du Sud à savoir plutôt « lève-tôt » et « couche-tôt ». Ils dorment davantage pendant les mois les plus froids et ils ont des nuits plus courtes au mois de Mai : environ 6h45 de sommeil en Mai et 7h15 en Décembre. La seule différence est que les Canadiens se lèvent et se couchent 5-10 minutes plus tard que les Américains, mais cette différence évolue de façon régulière.

Les différences culturelles se répercutent sur le sommeil

Ainsi, cette étude nous a permis d’observer de retrouver des différences culturelles bien connues. Ces différences nous permettent de faire le lien avec les données statistiques moyennes sur le sommeil de ces populations.
Ceci dit, les modes de vie ne sont pas uniquement liés au sommeil : l’étude de celui-ci ne permet donc pas de tout expliquer. D’autres études vont suivre pour nous permettre d’approfondir ce sujet.

A propos des données

Cette étude a été réalisée auprès d’un panel de données d’utilisateurs des produits sommeil de withings (Pulse et Aura) incluant plus de 10 000 personnes réparties de façon homogène entre les différents pays. Withings garantit la confidentialité des données personnelles et protège la vie privée de tous ses utilisateurs. Ainsi, toutes les données utilisées pour cette étude sont anonymisées et agrégées. L’ensemble des résultats de l’étude est accessible ici : www.withings.com/sleep-survey.

Susie Felber

Susie is a writer, comedian, and producer who has worked in TV, film, theater, radio, video games, and online. As the daughter of a hard-working M.D., she's had a lifelong interest in health and is currently on a personal mission to "walk the walk" and get her writer's body in better shape.
Loading Article...