Les résultats du Marathon de Paris

Les résultats du Marathon de Paris

Data
Copié !
Leaders, about a hundred yards after start of race.

Vous souvenez-vous de notre étude sur le marathon de New York ? Nous avons récidivé avec celui de Paris qui a eu lieu dimanche dernier. Découvrez en exclusivité les résultats de nos coureurs !

Statistiques générales

Avec une moyenne de 3h14 de course par rapport à la moyenne des coureurs du marathon, généralement autour de 4h15, nos marathoniens se sont surpassés pour cette édition ! Nous avons même un coureur au-dessous de la barre des 3 heures avec un premier temps à 2h41 parmi les Withingers. Nos marathoniens ont couru à une vitesse moyenne de 13.3km/h avec une vitesse de 15.7km/h pour le meilleur temps.

Analyse de la répartition du nombre de pas

  • Les coureurs se préparent et arrivent sur les lieux entre 7h30 et 8h30 environ
  • La course démarre, nos premiers coureurs partent à 8h45 et à partir de 10h10 tout le monde est en train de courir
  • Les premiers terminent la course vers 12h15
  • Les derniers arrivent vers 15h30

Analyse de la vitesse moyenne pendant la course

  • Pendant les 5 premiers kilomètres, on voit que la vitesse moyenne est comprise entre 8 et 10 km/h, il faut le temps de sortir du peloton, trouver sa vitesse de croisière
  • Puis à partir du km 5 les coureurs atteignent leur vitesse de croisière et la moyenne est entre 13.5 et 14km/h qui reste constante jusqu’au km 30
  • A partir du km 30, c’est le fameux mur du marathon et la vitesse moyenne diminue pour finir autour de 13km/h
  • Dans le dernier km, la tension remonte avec l’approche de la ligne d’arrivée ce qui rebooste nos coureurs pour franchir la ligne d’arrivée avec une vitesse qui ré-augmente à 13.5km/h

Un coup d’œil au profil d’altitude de la course nous montre que du km 31 à 37, le dénivelé est plutôt en hausse. Ce qui additionné à la fatigue, peut aussi expliquer la baisse de régime de nos coureurs.

Analyse par groupes

Si nous classons nos coureurs en 2 groupes en fonction de leur performance à la course, on peut essayer de comprendre les différences qui expliquent la performance :

  • Les 2 groupes ont des profils similaires : la montée en puissance des 5 premiers kms, et la vitesse relativement constante, avec quelques petites baisses de régime très ponctuelles
  • La vitesse moyenne reste plus rapide tout au long de la course pour le groupe 1
  • La vitesse du groupe 1 a l’air de moins chuter dans les 30 derniers kms, ils ont l’air moins sensibles au mur du marathon

C’est donc à la fois l’entrainement et la condition physique le jour de la course, qui permettent de maintenir une allure moyenne plus rapide qui expliquent cette différence.

Félicitations à tous ces coureurs qui ont achevé ce marathon ! Rendez-vous en avril 2016 pour la prochaine édition du Marathon de Paris.

A propos des données

Cette analyse a été réalisée sur un panel d’utilisateurs des traqueurs d’activité de Withings (Pulse, Activité, Activité Pop). Withings garantit la confidentialité des données personnelles et protège la vie privée de tous ses utilisateurs. Ainsi, toutes les données utilisées pour cette étude sont anonymisées et agrégées.


Loading Article...