Nager cet été : pour brûler des calories, renforcer les muscles et éviter la surchauffe

Nager cet été : pour brûler des calories, renforcer les muscles et éviter la surchauffe

Bouger
Copié !

Faire du sport sous une chaleur accablante n'est pas une perspective agréable. Comment faire pour être actif et se dépenser les jours où il fait chaud et humide ? La réponse ? Ajoutez de l'eau !

Eh oui, si vous cherchez un moyen pour ne pas trop souffrir de la chaleur, sans pour autant tomber à des niveaux d’activité trop bas, la solution est peut-être  – roulements de tambour – la natation.

 

Combien de calories la natation brûle-t’elle par rapport à la course à pied ?

Selon le site Livestrong.com, en termes de nombre de calories brûlées, la course est généralement un sport plus efficace que la natation. Lors d’une course à pied intense, une personne qui pèse 85 kg peut brûler jusqu’à 1553 calories par heure, alors que pour la natation ce nombre tombe à 949 calories (même avec le style de nage le plus intense).

La course a aussi pour effet d’augmenter la température de votre corps, ce qui a un impact non négligeable sur votre métabolisme jusqu’à 18 heures après la fin de l’effort physique. A contrario, la natation a peu d’effets sur la température corporelle, ce qui signifie que vous ne brûlez des calories que pendant la séance.

Mais attendez, ce n’est pas tout !

La dépense calorique moindre de la natation est compensée par une plus grande sécurité. Courir expose en effet à un risque de blessure plus élévé, et il n’est pas rare que des coureurs soient obligés de s’arrêter parce qu’ils se sont blessés. La nage implique quant à elle moins de risques. De nombreux nageurs trouvent également leur sport plus facile à pratiquer – ils disent avoir moins de mal à se motiver pour aller faire des longueurs de bassin que pour faire des tours de parc.

Comme les effets positifs sur la santé de la marche et de la course se sont pas si différents, il se pourrait bien que la natation soit la meilleure option pour la santé à long terme. Même si elle ne brûle pas autant de calories à court terme, nager régulièrement est une habitude plus facile à adopter, et vous brûlerez donc potentiellement plus de calories à long terme. Alors, motivé pour nager cet été ?

Chaque style de nage sollicite différemment les muscles du corps et brûle un nombre différent de calories. Pour optimiser votre séance de natation, sélectionnez le style qui vous convient. Brasse, crawl, dow crawlé, papillon… Voici la liste des styles de nage, classés dans l’ordre croissant de la dépense calorique qu’ils occasionnent.

Dos crawlé

Alors que la plupart des styles de nage font travailler principalement vos pectoraux, le dos crawlé mobilise aussi biceps et triceps pour vous propulser. Ce style fait travailler votre torse différemment des autres styles – en sollicitant davantage les principaux muscles stabilisateurs, les muscles du bas du dos, et les muscles abdominaux. Le petit plus pour nager cet été : pas besoin de penser à comment vous allez respirer puisque votre visage est toujours hors de l’eau. C’est également le seul style de nage où vous pouvez mener une conversation à bâtons rompus, une information importante si vous êtes du genre bavard.

Brasse

Cette nage est facile et fait travailler l’ensemble du corps, c’est pourquoi elle est idéale pour les nageurs débutants. Les muscles qu’elle mobilise le plus sont ceux des épaules et du dos, ainsi que les fessiers et les quadriceps. Donc oui, ce style de nage brûle plus de calories que le dos crawlé. Mais ce dernier garde un avantage non négligeable : il permet d’admirer le ciel azure et les nuages moelleux de l’été tout en nageant.

Papillon

Exercice physique parmi les plus complexes et solliscitant le plus les muscles, le papillon repose sur une propulsion à la force des bras et des jambes. Il met en branle vos deltoïdes, vos biceps, vos triceps et vos muscles trapèzes, tout en renforçant vos muscles abdominaux et dorsaux, nécessaires pour assurer une bonne stabilité.
Comme les nageurs qui pratiquent le papillon bougent leurs jambes ensemble, dans le même mouvement, ils renforcent leurs muscles fessiers et ischio-jambiers, et développent une bonne coordination. Ce style de nage n’est pas simple – c’est peut être tout simplement parce que les humains ne sont pas sensés voler, que ce soit dans l’air ou dans l’eau. Quoi qu’il en soit, réussir à bien nager le papillon est un réel accomplissement dont vous pourrez être fier… Et qui vous fera passer pour un pro des bassins.

Nage libre

La nage libre – qui regroupe plusieurs styles de nage mais est souvent synonyme de « crawl » – active de nombeux jeux de muscles : les quadriceps, les fessiers, les pectoraux, les abdominaux, les biceps, les triceps, et ce qu’on appelle l’éminence thénar. Ce nom étrange, qui pourrait être le nom d’un roi d’un pays lointain, correspond en fait aux muscles de la paume de la main, situés en dessous du pouce. À un rythme soutenu, la nage libre brûle 704 calories par heure si vous pesez 70 kg et 931 calories si vous pesez 93 kg.

Basketball pro and Withings Ambassador Boris Diaw dives in
Boris Diaw, pro de basket et utilisateur des produits Withings, plonge avec une montre Activité au poignet.

 

Intérêts des autres activités physiques dans l’eau

Au delà des styles de nage, il existe un certain nombre d’autres exercices aquatiques :

  • Aérobic aquatique  – Cet activité physique brûle 281 calories par heure si vous pesez 70 kg, et 372 calories si vous pesez 93 kg, tout en limitant la pression qui s’exerce sur vos articulations. Bonus : la plupart des cours d’aérobic aquatique se déroulent en musique.
  • Water-polo – Jouer au polo fait travailler les jambes et les épaules, et brûle 704 calories par heure si vous pesez 70 kg, et 931 calories si vous pesez 93 kg. Bonus : vous n’avez pas besoin d’un cheval comme pour le polo classique, qui a lieu sur le plancher des vaches.
  • Volleyball aquatique – Exercice physique moins intensif, ce sport brûle 211 calories par heure si vous pesez 70 kg, et 279 calories si vous pesez 93 kg. Bonus : ça a l’air cool !

Au final, le nombre de calories que vous pouvez brûler en une heure dans une piscine, dans un lac ou dans un océan dépend de votre vitesse et de la force que vous exercez pour repousser l’eau qui vous entoure. Rien de surprenant donc. Le plus important est donc de sortir de chez soi, de se rafraîchir, et de se faire plaisir le plus possible en plein air. Comme disait Ralph Waldo Emerson, « Vivez sous le soleil, nagez dans la mer, buvez l’air sauvage. ».

Mais n’oublions pas que Emerson a également dit, « Je déteste les citations, dites-moi ce que vous savez. ». Il nous reste donc à espérer que ce guide vous aura été utile. Allez ! Maintenant, arrêtez de lire et confrontez-vous concrètement à la natation !

 

Mais voici venu le moment où nous ne pouvons nous empêcher de mentionner le fait que les montres Withings Activité et Activité Pop sont totalement résistantes à l’eau jusqu’à 50 mètres, et qu’elles sont disponibles sur la boutique en ligne de Withings, prêtes à agrémenter votre périple estival nautique.

Loading Article...