Découvrez la perte de poids spectaculaire de Michael Goudeau

Découvrez la perte de poids spectaculaire de Michael Goudeau

Inspirations
Copié !

En 2015, Michael Goudeau, humoriste, auteur, producteur, jongleur et chef d'entreprise, a rejoint ses amis et artistes Penn Jillette et Matt Donnelly dans leur chasse aux kilos. Ensemble, les trois amis ont perdu près de 110 kilos. Découvrez comment Michael Goudeau a transformé sa relation avec la nourriture et suivi l'évolution de son régime et quels conseils il offre à ceux qui souhaiteraient suivre son exemple.

MichaelGodeauNewSuit
Michael Goudeau se sent bien dans sa peau

Il est bien difficile de cataloguer Michael Goudeau, 56 ans. Son profil Wikipedia le présente comme un jongleur et ex-clown de cirque diplômé du Ringling Brothers and Barnum & Bailey Clown College. Son site Web, mikegoudeau.com, met en avant sa carrière d’humoriste à succès à Las Vegas, où il a partagé la scène avec des artistes aussi divers que les Smothers Brothers ou Lyle Lovett. Il a également publié un livre intitulé Extreme Pancakes et est le fondateur de BBQ Zoo, la marque sous laquelle il vend des housses de barbecue qu’il conçoit lui-même. Marié à Theresa, il est l’heureux papa de Joseph, 16 ans, et d’Emily, 14 ans, à qui le couple fait l’école à domicile afin de leur permettre de suivre leur père lorsqu’il se produit à l’étranger, en Belgique, en Angleterre ou à Kuala Lampur par exemple.

Pendant la majeure partie de sa vie, Michael Goudeau a cru entretenir de « bonnes relations avec la nourriture », convaincu de cuisiner des plats relativement équilibrés. « Je refusais en fait d’admettre une réalité flagrante : tous les membres de ma famille souffraient d’un surpoids important. » Lorsque son ami et collègue, l’illusionniste de renommée internationale Penn Jillette, du célèbre duo Penn & Teller, comprenant que sa santé est en jeu, a décidé de repenser son approche de la nourriture, Michael Goudeau lui a emboîté le pas en suivant le programme proposé par Ray Cronise, un scientifique habitué des conférences TED, que les deux comiques, tout comme Matt Donnelly, co-présentateur de Sunday School, qui a lui aussi connu une perte de poids spectaculaire, surnomment affectueusement « Crazy Ray ».

Voici comment Michael Goudeau, d’abord totalement réfractaire puis quelque peu sceptique, a finalement décidé d’adopter une approche entièrement différente de la nourriture et du suivi de son poids, un décision qui lui a permis, tout comme aux membres de sa famille, de perdre du poids et d’opter pour un mode de vie plus sain.

Withings : Tout d’abord, Michael, je tenais à vous remercier d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. Pouvez-vous nous dire comment vous avez connu Penn Jillette ?

Goudeau: C’était en 1979, lorsque j’étais jongleur de rue à San Francisco. Penn participait à un spectacle appelé Asparagus Valley Cultural Society, j’ai acheté un billet et je suis allé voir le show. Le monde du jonglage et de la magie est un univers très restreint ; après le spectacle, je suis donc allé voir Penn et je lui ai expliqué que j’étais jongleur dans le coin. Il a crié à Teller, « Ce type dit qu’il est jongleur. Je n’y crois pas. ll n’est pas habillé comme un hippie. » Pendant les 20 ans qui ont suivi, j’ai été voir son show à peu près tous les deux ans et on a pris l’habitude de discuter un peu après le spectacle. En 1983, j’ai été engagé dans différents shows de grande envergure à Las Vegas. Et puis Penn et Teller sont venus travailler à Vegas quelques semaines par an, nous avons commencé à passer un peu plus de temps ensemble et nous sommes devenus amis. En 1998, Penn et Teller ont créé leur émission de télévision intitulée Penn & Teller’s Sin City Spectacular. Ils ont alors demandé à tous leurs amis de les rejoindre pendant une semaine pour travailler sur l’émission et trouver des idées. À l’issue de cette semaine, comme je m’amusais vraiment beaucoup, je ne suis pas retourné chez moi. Ils m’ont engagé en tant que consultant et auteur.

Parmi les projets sur lesquels vous avez travaillé avec Penn, quel est votre meilleur souvenir ?

Penn & Teller ont lancé une émission de télévision sur Showtime appelée Penn & Teller : Bullshit! J’ai été engagé comme auteur sur cette émission. C’est une émission qui compte beaucoup pour moi. J’écris des sketches mais je suis en lutte constante contre le baratin. Notre job consistait à opposer des preuves scientifiques et à dire la vérité sur certains sujets, comme les gens qui prétendent communiquer avec les morts ou le mouvement anti-vaccination.

Etes-vous davantage jongleur ou auteur ?

J’ai toujours considéré le jonglage comme une excuse pour faire l’idiot et faire rire les gens. J’aime jongler mais j’adore la comédie. L’écriture est plus importante pour moi.

Avez-vous déjà envisagé de faire carrière dans un autre domaine que celui du jonglage et du spectacle ?

J’ai toujours voulu devenir garde forestier. J’espère un jour atteindre cet objectif. Il n’y a pas quelqu’un qui serait à la recherche d’un garde forestier qui fait des spectacles de jonglage comiques et a une véritable fascination pour la nature ? Je pourrais créer un super spectacle autour d’un feu de camp.

Je vois que vous êtes né en Louisiane. Vous considérez-vous comme un vrai gars du Sud ou s’agit-il simplement d’un pur hasard géographique ?

J’adore la Louisiane. Je sais qu’il y a un vrai Cajun qui sommeille en moi. J’adore la gastronomie locale. J’adore les bayous. J’adore aller à la pêche. J’adore attraper des serpents. Mes parents voulaient devenir hippies. Ils se sont installés en Californie en 1968 pour se rapprocher du quartier de Haight-Ashbury. S’ils n’avaient pas déménagé, j’aurais peut-être eu une superbe carrière de garde forestier.

Bien que très pris par votre spectacle qui rencontre un très grand succès à Las Vegas, vous avez décidé de transformer radicalement votre relation à la nourriture et à la nutrition. Pouvez-vous nous en dire plus ?

En octobre 2014, Penn a été hospitalisé car sa tension artérielle était devenue incontrôlable. Quelques jours après sa sortie de l’hôpital, nous faisions du vélo couché… Oui, j’ai bien dit « vélo couché », au cas où vous n’auriez pas encore compris à quel genre de cinglés vous avez affaire… et Penn m’a dit que Ray Cronise, un ami commun, était en ville et travaillait en ce moment sur un truc lié aux régimes et que ça avait l’air complètement fou. Les médecins avaient dit à Penn qu’il devait envisager la pose d’un anneau gastrique. Pour Penn cela revenait à dire : « Faites tout ce qui vous passe par la tête, même les choses les plus dingues, parce que vous allez mourir. » Nous avons parlé du programme de Ray et nous avons décidé de tenter le coup.

Ray n’arrêtait pas de répéter une chose qui m’inquiétait : « nous allons changer votre relation à la nourriture. » J’étais sceptique. Pas seulement sceptique, carrément réfractaire. La nourriture et moi avons d’excellentes relations, merci ! J’adore la nourriture. La nourriture m’adore. Je suis bon cuisinier. Je pensais préparer des plats relativement équilibrés. J’ai donc commencé à suivre le programme de « Crazy Ray ». J’ai continué à cuisiner pour ma famille mais je mangeais différemment. Je ne leur ai pas proposé de faire comme moi. Je ne les ai pas forcés. Après quelques semaines, ils ont vu que je maigrissais rapidement. Mon poids est alors passé en dessous de celui de ma femme. Elle a alors suivi le mouvement, changé son alimentation et commencé à perdre du poids également. Comme nous mangions tous les deux la même chose, il a alors été plus facile de remplacer les repas de la famille entière par les aliments que je consommais désormais. Ça ne s’est pas fait du jour au lendemain, j’ai d’abord commencé par modifier un ou deux repas par semaine. Nous ne sommes pas encore vraiment minces mais mes enfants ont perdu pas mal de poids sans trop d’effort.

Est-ce que vous et votre femme avez les mêmes objectifs en matière d’exercice physique, d’alimentation et d’activités ? S’agit-il d’une aventure personnelle ou collective ?

Je crois que quasiment tout le monde sur cette planète a les mêmes objectifs. Nous avons tous envie d’être en bonne santé et de nous sentir bien. Mais nous avons tous une vision différente quant à la manière d’y parvenir. Ma femme et moi avons dorénavant un programme cohérent et nous œuvrons pour y parvenir. Il nous arrive encore parfois de manger une pizza mais cela nous fait de moins en moins envie. Je n’aurais jamais cru cela possible. Notre aventure a commencé il y a seulement un an, donc elle continue à évoluer. Nos goûts changent de manière inattendue.

Votre biographie sur Wikipédia indique que vos enfants ont été adoptés. Souhaitez-vous nous en dire plus sur le fait d’être le papa d’enfants adoptés ?

Leur adoption a été une magnifique expérience dans ma vie. Ma femme et moi avions des problèmes de santé qui nous empêchaient d’avoir des enfants. Il s’agit d’une adoption ouverte, nos enfants connaissent donc leur famille biologique. Cela semblait terriblement effrayant au début mais au final, cela a été un superbe cadeau. Mes enfants connaissent leurs frères et sœurs et leurs antécédents médicaux. Ma femme et moi avons maintenant des amis qui nous ont fait le plus beau des cadeaux. Le processus d’adoption est assez intrusif. On procède à une vérification de votre situation fiscale, à un bilan de santé et à une évaluation psychologique avant que vous ne puissiez rencontrer la femme qui envisage de vous choisir pour élever le bébé auquel elle est sur le point de donner naissance. C’est quelque chose de fort. Mon histoire est anecdotique. Cela n’a rien de scientifique mais j’ai l’impression qu’en cas de surpoids, entre « hérédité et milieu » la balance penche plutôt vers le milieu. Les membres de ma famille ont des origines génétiques différentes. Mais c’est moi qui leur fais à manger. Et tous sont en surpoids.

Vous avez l’air du genre plutôt cérébral. L’intellect a-t-il joué un rôle dans votre décision de prendre votre santé en main ?

Être en bonne santé n’a, semble-t-il, rien à voir avec le cérébral. Je crois qu’il s’agit d’une partie différente du cerveau. Ce n’est pas mon intelligence qui m’a donné envie de perdre du poids, mais j’ai suivi les conseils de gens intelligents. Ray est un type intelligent. Lui et de nombreuses autres personnes travaillent sur l’aspect scientifique. Cela demande de l’intelligence. Ils étudient en détail le gigantesque éventail de régimes tous plus dingues les uns que les autres qui existent actuellement. L’univers des régimes est une vraie pagaille. Les informations concernant l’alimentation sont dignes de croyances religieuses. Si vous osez dire : « Mon étude suggère que le fait de manger uniquement des oursons en gélatine ne constitue pas un régime alimentaire adapté », certains hurleront que vous êtes un hérétique et que vous devriez être exécuté sur-le-champ. Le lobby des oursons en gélatine fera tout pour mettre en doute vos compétences et vous faire perdre votre job. Le lobby des vers de terre en gélatine affirmera alors : « Nos bonbons n’ont rien à voir avec les oursons en gélatine. Nos études suggèrent qu’en consommant nos vers de terre en gélatine, vous pourrez voler. » Ray et d’autres étudient les principales hypothèses concernant la nutrition et s’efforcent d’établir un régime alimentaire qui soit véritablement basé sur des données scientifiques.

Les gens du spectacle sont-ils généralement en bonne forme physique et en bonne santé ? Pour quelles raisons ?

Je crois que, dans leur ensemble, les gens du spectacle sont généralement minces. Mais je ne pense pas qu’ils soient particulièrement en bonne santé. La plupart des artistes sont conscients que leur apparence affecte leur travail, mais être mince et être en bonne santé sont deux choses très différentes. Il y a beaucoup de danseurs qui se nourrissent exclusivement de frites.

Certaines activités physiques mettent le corps à rude épreuve. Que faites-vous pour préserver votre santé ?

Dans mon spectacle, je suis perché sur un monocycle de près de deux mètres de haut. J’ai aujourd’hui des prothèses aux deux hanches. Je jongle avec une boule de bowling, une tronçonneuse et une torche enflammée, ce qui me vaut des tendinites à répétition au niveau des coudes. Quand je joue mon spectacle régulièrement, je n’ai pas vraiment besoin de m’entraîner parce que je jongle suffisamment pendant le show pour ne pas perdre la main. Quand je ne suis pas sur scène, je jongle quelques minutes par jour.

Utilisez-vous certains appareils pour perdre du poids et ne pas en reprendre ? Si oui, lesquels ?

Avant que Ray Cronise ne nous autorise, Penn et moi, à suivre son programme, il a insisté pour que nous achetions une balance Withings. Je ne comprenais pas pourquoi. Cela me semblait la dernière des priorités. Je me trompais complètement. Il souhaitait suivre nos progrès et savait que les balances Withings nous offraient différents moyens de contrôler notre poids. C’est un excellent moyen de se motiver. J’adore cette balance et la fonctionnalité qui permet de comptabiliser les pas dans l’appli. Je n’ai rien à faire, je n’ai qu’à sortir mon téléphone pour savoir qu’il vaut mieux que j’aille faire une autre petite balade dans le quartier si je veux atteindre le niveau d’exercice physique que je me suis fixé ce jour-là. Pendant mon régime, j’ai tout simplement ADORÉ l’aspect visuel des graphiques. C’est vraiment génial de voir la courbe du graphique plonger ! Et lorsque certains de mes amis décident de suivre les conseils de Ray, je leur demande de m’ajouter à la liste des gens auxquels leur balance envoie des infos. C’est super de les voir progresser et de pouvoir leur envoyer un email pour les encourager.

Avez-vous déjà essayé certains régimes, appareils de remise en forme ou programmes de fitness qui n’ont pas fonctionné ?

J’ai suivi différents régimes et ils ont tous eu l’air de marcher pendant quelque temps. Mais ça ne durait pas. J’ai essayé le sport mais j’ai vite compris que tu as beau courir, tu ne pourras jamais dépenser plus de calories que celles que tu ingères. Notre corps est une machine ultra-performante qui utilise très peu d’énergie, même en cas d’activité intense. Une année, j’ai décidé de pédaler sur mon vélo d’appartement pendant le même nombre d’heures que les coureurs du Tour de France. Chaque jour, je pédalais aussi longtemps que le gagnant de chaque étape. Ça en fait des heures ! Je n’essayais pas de rouler particulièrement vite ou à fond mais simplement aussi longtemps qu’eux. Je n’ai pas modifié mon régime alimentaire et à l’issue de ces 21 jours de cyclisme, j’avais maigri d’environ 450 g par séance de 9 heures de vélo.

Vous êtes visiblement un homme nouveau. J’ai adoré votre livre « Extreme Pancakes ». J’ai aussi vu que vous conceviez des housses de barbecue. Si vous étiez riche au point de ne plus avoir à vous soucier des problèmes d’argent, à quoi consacreriez-vous votre temps ?

Être jongleur professionnel permet d’avoir beaucoup de temps libre. C’est une chance extraordinaire. Je passe beaucoup de temps avec ma famille, à faire des choses sympas. Ce qui nous amène justement aux fameuses crêpes.

J’ai écrit la « Bible » des crêpes. Il ne s’agit pas d’un livre de recettes mais d’un guide pour apprendre à transformer vos crêpes en œuvres d’art. Ce livre a été publié chez Barnes & Noble et est maintenant épuisé. Je ne crois pas qu’ils vont le réimprimer. Le plus beau dans tout ça c’est que j’ai l’impression d’avoir causé une véritable révolution dans l’art de la crêpe. Je ne sais pas dessiner mais les gens ont découvert mes crêpes et la méthode utilisée pour les créer. De vrais artistes ont repris l’idée et en ont fait quelque chose de génial. Il existe même maintenant une imprimante électrique pour crêpes basée sur l’idée que j’ai eue de dessiner sur les crêpes avec du ketchup. Vous pouvez voir certaines de mes créations sur le site thepancakeproject.com.

Je fabrique et vends également des housses de barbecue amusantes. J’ai du mal à expliquer pourquoi je fais cela. J’ai pensé que c’était une idée géniale et que j’allais devenir immensément riche. J’en vends quelques-unes par mois. Je suis une sorte de Ralph Kramden.

Si j’en avais les moyens, je deviendrais explorateur. J’adore voyager. J’achèterais un catamaran, j’emmènerais un tas de caméras GoPro et je créerais une chaîne sur YouTube pour raconter mes aventures de jongleur parcourant le monde à la voile, allant à la rencontre des gens, découvrant la faune locale et offrant des spectacles comiques un peu idiots.

Avez-vous des recettes à partager avec nous ?

Aujourd’hui j’ai tenté de faire de la compote de pommes sans cuisson. J’ai mis un kilo de pommes épluchées et épépinées, une banane et une cuillère à café de cannelle dans un robot. J’ai testé les quatre variétés de pommes que j’ai trouvées dans le magasin du coin pour trouver la meilleure. À la dégustation, chaque membre de la famille préférait une variété différente. Tous avaient une préférence pour une pomme différente. Alors faites l’essai avec votre variété de pomme préférée.

Avez-vous des conseils pour le commun des mortels en matière de santé et de forme ? Vos conseils pour maigrir facilement ou en tout cas pour favoriser la perte de poids ?

Pour les personnes qui sont au régime, la règle d’or c’est justement de ne pas en parler. Tout le monde a entendu parler d’un régime incroyablement stupide et s’empressera de vous donner des conseils. « J’ai entendu dire que c’est en se nourrissant uniquement de chocolat chaud et de crème fouettée que les Aztèques parvenaient à rester aussi minces. » Les gens croient tous savoir ce que vous devez manger. Ils vous diront tous que ce que vous faites est stupide et que vous devriez faire comme eux. Le meilleur moyen d’éviter ça c’est justement de ne rien dire. Si quelqu’un vous dit, « Tu n’aurais pas perdu du poids ? », répondez simplement, « Oui, je me demande si je n’ai pas attrapé la peste noire ou un truc du genre. »

Nous [Penn, Matt et moi] avons perdu du poids aussi rapidement que n’importe quel participant à l’émission « The Biggest Loser ». Et cela s’est fait sans cris, sans larmes, sans suer sang et eau ni se blesser.

Vous perdez du poids immédiatement. Vous ne pouvez pas manger quelque chose maintenant et décider de ne plus en manger plus tard. Alors arrêtez d’en manger tout de suite ou vous n’y arriverez jamais.

***

Vous voulez en savoir plus ? Suivez Michael Goudeau sur Twitter @damnedjuggler

Body Cardio

Découvrez une nouvelle façon de mesurer votre santé cardiovasculaire et votre composition corporelle. Body Cardio est…
Learn More
Loading Article...