100 km à pied, on l’a fait ou presque… Retour sur l’expérience Oxfam Trailwalk!

100 km à pied, on l’a fait ou presque… Retour sur l’expérience Oxfam Trailwalk!

Bouger
Copié !

C’est avec des souvenirs inoubliables mais aussi des courbatures que sont rentrés ce matin nos 24 marcheurs et supporters. Revivez dans cet article leur aventure unique.

Vendredi 20 mai à 16h30 marque le début de ce week-end plein de rebondissements. Les coffres sont chargés : nous dénombrons plus de 50 paires de chaussures de marches,  400 barres de céréales et 60 boites de Compeed. Ca y est, marcheurs et supporters sont prêts à affronter les 100km qui les attendent.

La soirée à Avallon sera courte et sans folies : retrait des dossard, dîner solidaire et préparation des sacs. Seuls les supporters les plus motivés ont trinqué tous ensemble dans l’unique bar d’Avallon.

Samedi – 5h55 – Biiiiiip : les réveils sonnent. C’est difficile, mais la motivation et l’excitation permettent aux 24 participants de sauter de leur lit. Après avoir pris un bon petit déjeuner, et récupérés les balises GPS ils sont prêts. Ils ont 100km de marche devant eux, mais ils sont tous excités, motivés et souriants ! Preuve à l’appui.

 WithingsOXFAM-33

7h30 : le départ est lancé sous le soleil. Les étapes se suivent, mais ne se ressemblent pas. Les 4 équipes passent les 3 premiers points de contrôle sans difficulté et chacun à leur rythme: stratégie de la tortue ou du lièvre!  Les supporters sont aux petits soins des marcheurs. Ils prennent leur rôle à coeur : ils sont là pour les accueillir, les soigner, les nourrir et surtout les encourager. Chants, chorés, massages : tout est bon à prendre pour les motiver.

Affichage de IMG_9564.JPG

C’est au 4ème point de contrôle, à 58km cumulés que la difficulté se fait sentir et que les écarts se creusent. Malgré un bon dîner chaud, les MarcheMallows perdent un premier membre de leur équipe à cause d’une douleur au genou. Les E-woks qui étaient en pole position font eux aussi face à la blessure de l’un de leurs membres. Il se serreront  les coudes et finiront ensemble les 100km. A minuit et demi les 15 marcheurs toujours en lice repartent : motivés à affronter la nuit à la lumière de leur frontale et des balises fluorescentes qui indiquent le chemin à suivre.

La marche pendant la nuit a été une grosse épreuve mentale : les marcheurs avaient déjà plus de 50km dans les jambes, le terrain était très boueux, les dénivelés importants. Nous perdons 2 autres membres. La suite : le point de contrôle n°5, calme et plutôt triste, marque la fin de l’aventure pour un des membres des Let It Go. Les deux membres restant se trouvent obligés de rejoindre une autre équipe pour des questions de sécurité. L’avant dernier PC aura été fatal puisque c’est là qu’ont abandonné beaucoup des marcheurs de nos équipes. Sur 9 arrivés, seulement 4 repartiront au lever du soleil pour les 16 derniers kilomètres.

WithingsOXFAM-71

Ils sont finalement 4 brillants marcheurs à avoir fini avec beaucoup d’émotions les 100km : Mathilde en 26h02 et Sandra, Agnès et Paul en 27h45. Félicitations à eux!

 winner_oxfam

Mais avant toute chose cette expérience a été une aventure humaine fantastique. Nous avons donc demandé aux participants quels étaient leurs ressentis quelques heures après la fin de la marche. Voici quelque uns de leurs témoignages :

Décrivez votre expérience Oxfam Trailwalk en une phrase.

Paul – finisher :  “ Oxfam 2016 reste pour moi une des plus intenses expériences sportive de ma vie. Jamais je n’avais poussé mon corps et mon esprit aussi loin. C’est après avoir bravé les douleurs et la fatigue qu’on se rend compte à quel point on peut dépasser ses limites. “

Agnès – finisher : “ Une aventure fantastique ! Ce trail a été un moment unique, tant sur le plan humain que sportif, que je ne suis pas prête d’oublier. Que de bons souvenirs entre la bonne humeur des marcheurs et des supporters, les nombreux fous rires, les insultes répétées aux (quelques) pentes et bien sur les massages de pieds. Merci à tous mes coéquipiers Withings !”

Benjamin – marcheur : “ Super expérience ! A refaire pour pouvoir arriver au bout la prochaine fois ! La difficulté c’est de garder la forme physique et le mental tout au long de la marche. Pour ma part, le physique était là mais le mental m’a manqué après la première étape de nuit. La prochaine fois j’irai au bout !”

Victor – supporter :  » Un weekend inoubliable ! De très bons moments passés avec les marcheurs et les supporteurs et le plein d’émotions, de la joie au stress en passant par la compassion… Et l’admiration de voir le courage de tous, qui ont dépassé leurs limites et pour quelques-uns les 100km « 

Quel a été ton meilleur moment pendant cette aventure ?

Octavie – supportrice : “ Le sourire toujours présent sur le visage des marcheurs à chaque arrivée. Et surtout l’arrivée de Paul, Agnès et Sandra au 100ème km, émus, fiers et toujours souriant!. “

 Agnès – finisher : “ Lorsqu’un de mes coéquipiers dont je tairai le nom, a décidé d’appliquer du NOK à 3h du mat’ sur son fessier, et ce en plein milieu d’une route ! Merci pour ce moment “

Quel a été le moment le plus difficile de cette épreuve ?

Florent – supporter : “ Se réveiller à 2h37 avec un appel de Lucie pour venir chercher les Skywalkers entre deux point de controle en plein coeur de la pampa morvanaise :), c’est dur !”

Mathilde – finisher : “ L’abandon de Fiona, au 83ème kilomètre. J’étais tellement persuadée que nous allions terminer ensembles. Ça a été un vrai coup de devoir reprendre la route seule… »

Ellen – supporter : “ L’inquiétude que nous avons eu quand Benoît nous a appelé pour que l’on aille le chercher sur le trail entre deux points de contrôle et dans la nuit.”

Bravo à tous et à l’année prochaine pour un défi encore plus fou et encore plus grand !

Loading Article...