Quels sont les bénéfices de la course à pied sur la santé ?

Quels sont les bénéfices de la course à pied sur la santé ?

Bouger
Copié !

Alors que la pratique de la course à pied a sensiblement augmenté avec la pandémie , devrions-nous continuer à courir malgré le déconfinement et le retour progressif à la normale ? Quels sont les véritables bénéfices de la course à pied sur notre santé ?

La course à pied n’est pas réservée aux jeunes athlètes en tenue moulante se hâtant le long d’esplanades majestueuses ou aux passionnés à la silhouette élancée, parcourant plusieurs kilomètres par jour vers leur prochain marathon. Elle est, avant tout, un élément fondamental de l’existence humaine, une partie intégrante de l’évolution des homo sapiens , présente même lors de jeux précoces chez les enfants.

Alors que la pratique de la course à pied a sensiblement augmenté avec la pandémie , devrions-nous continuer à courir malgré le déconfinement et le retour progressif à la normale ? Quels sont les véritables bénéfices de la course à pied sur notre santé ?

La course à pied peut vous permettre de vivre plus longtemps

Vous l’avez sûrement déjà entendu quelque part : courir est bon pour votre santé. Mais combien de temps et à quelle fréquence faut-il courir pour vivre plus longtemps ? Et cette augmentation de l’espérance de vie est-elle proportionnelle au temps passé à faire du sport ?

 

Bonne nouvelle, d’après une étude (en anglais) publiée dans le Journal of the American College of Cardiology , cinq à dix minutes de course à pied de faible intensité, chaque jour, peuvent contribuer à augmenter l’espérance de vie de plusieurs années par rapport au fait de ne pas courir du tout. 24 % de coureurs, parmi les quelque 55 000 adultes étudiés, ont vu leur risque de mortalité cardiovasculaire diminuer de 45 % et leur risque de mortalité toutes causes confondues diminuer de 30 % par rapport aux non-coureurs.

 

D’autres études ont mené à des conclusions similaires, comme celle menée, à partir de 1976, par la Copenhagen City Heart Study (en anglais) , incluant environ 17 500 personnes, dont près de 1 900 étaient des joggeurs, pour étudier leur taux de mortalité. Grâce à un suivi sur plus de 35 ans, l’étude a prouvé que les personnes pratiquant la course à pied vivaient plus longtemps que celles ne pratiquant pas d’activité. Plus précisément, les hommes joggeurs ont vu leur espérance de vie augmenter de 6,2 années supplémentaires et les femmes joggeuses de 5,6 années supplémentaires.

 

Mais les risques de blessure aux genoux et aux hanches vont-ils à l’encontre de la longévité ? Heureusement, la médecine moderne a rendu plus facile la réparation de ces zones fragiles. Dr Carlos A. Uquillas, chirurgien orthopédique de l’Institut Cedars-Sinai Kerlan-Jobe en Californie, confie d’ailleurs « Je préfère que vous usiez vos genoux plutôt que votre cœur et vos poumons, car vos genoux sont beaucoup plus faciles à remplacer que vos organes vitaux. »

La course à pied permet donc, sans aucun doute, à vos organes vitaux de fonctionner plus longtemps et en meilleure santé.

Est-ce que marcher suffit ?

Se balader tranquillement dans son quartier pendant 20 minutes suffit à réduire le cortisol, l’hormone du stress , contrairement à la course à pied qui peut en fait augmenter le cortisol au départ. À distance égale, la marche permet de brûler pratiquement la même quantité de calories que la course. Néanmoins, l’effet de post-combustion, pourrait donner à la course à pied une longueur d’avance si vous cherchez à perdre du poids. Après un effort physique intense, le corps consomme plus de calories pour récupérer, et plus la course est intense, plus la post-combustion est importante.

 

La marche et la course sont donc toutes deux excellentes, même si la course est plus efficace que la marche pour atteindre un objectif de perte de poids.

ScanWatch

Parce que chaque seconde compte,
Voici la montre santé la plus avancée au monde.
En savoir plus

Musclez même votre cerveau

Saviez-vous que la course à pied peut améliorer l’apprentissage et la mémoire ? En effet, la course à pied favorise la neurogenèse , c’est-à-dire la production de neurones dans le cerveau à partir de l’hippocampe. Des études menées sur des rats ont montré que l’exercice physique, comme la course à pied, favorise la neurogenèse d’une manière plus importante que la musculation ou que le fractionné . Ces exercices ne doivent pas, non plus, être négligés, car ils peuvent vous aider pour améliorer vos performances de courses et donc à profiter encore plus des bénéfices de la course à pied.

 

Vous l’avez compris, il est temps d’arrêter de lire, de vérifier que vous portez bien votre montre Withings et de partir courir cinq à dix minutes pour vivre plus longtemps, brûler plus de calories et faire en sorte que votre cerveau soit au top de sa forme neurologique.

 

Notre : N’oubliez pas de consulter votre médecin traitant avant de vous lancer dans un nouveau sport.

fbt

Flore Schwoerer

Surrounded by a family of medical/healthcare professionals, I love to have quality Vidal/Martindale/PDR (Physicians Desk Reference) time with my relatives listening to them argue about the best way to fix a heart or the importance of getting a flu shot.
Loading Article...