7 raisons pour lesquelles les chiens sont les alliés de votre santé

7 raisons pour lesquelles les chiens sont les alliés de votre santé

Bouger
Copié !

Avez-vous un chien ? Nul doute que vous l'aimez pour plein de raisons. Il vous tient compagnie, veille à votre sécurité et est juste adorable. Mais il y a une autre raison de les aimer : il est désormais prouvé que nos amis à poils ont des effets bénéfiques sur la santé de leurs maîtres.

Même si les chiens sont appréciés de (presque) tous, nous sommes moins ravis à l’idée de devoir les sortir, surtout lorsque le temps n’est pas clément. Bien qu’il puisse sembler contraignant d’avoir à quitter son canapé par une froide soirée d’hiver, les scientifiques ont prouvé que cet effort est bénéfique pour notre santé.

George: Nancy Giles' canine companion
George : le fidèle compagnon de Nancy Giles

Et ce n’est pas Nancy Giles, actrice et présentatrice télé renommée outre-Atlantique, qui dira le contraire. Lorsque George, un adorable beagle de 14 ans qu’elle a adopté voilà maintenant 12 ans, a besoin de quelque chose, Nancy est aux petits soins. « C’est mon chien qui me fait sortir de chez moi quand je n’en ai pas du tout envie », nous dit-elle. Ce qui nous amène à notre premier argument :

 1. Les chiens nous font bouger

Les chiens sont de véritables machines cardio, mais contrairement au vélo d’appartement qui dort dans votre cave, vous ne pouvez pas oublier son existence. Non seulement les chiens font de l’exercice une activité plaisante, mais ils en font surtout une activité obligatoire. Sortir promener le chien nous fait marcher. Tout comme il faut donner son bain et son biberon à un bébé, il faut sortir un chien. Ils dépendent de nous, et nous ne pouvons pas les laisser tomber. Sans chien, il est facile de remettre à plus tard le moment de faire de l’exercice pour s’adonner à une activité autrement moins contraignante. Mais lorsque votre meilleur ami vous fait les yeux doux, impossible de ne pas chausser ses baskets !

 2. Avoir un chien renforce le coeur

Votre compère à quatre pattes vous aide-t-il vraiment à garder un cœur en bonne santé ? Selon un article très sérieux publié par la Harvard Medical School intitulé « Having a dog can help your heart — literally », les propriétaires de chiens ont une tension artérielle moins élevée que ceux qui n’en ont pas. Si l’on peut très certainement attribuer cela à une plus grande activité, nous ne devons pas oublier que de nombreuses études ont démontré que le simple contact avec les animaux a des vertus apaisantes. Les scientifiques parlent même d’un effet « animal de compagnie » (contrairement à l’effet « blouse blanche ») pour évoquer la baisse de la tension artérielle que nous apportent nos interactions avec les chiens.

Cet article remarque également qu’une étude de grande envergure a démontré qu’avoir un chien fait baisser le taux de cholestérol et de triglycérides, même si les raisons sont encore peu claires.

 3. Bons pour l’esprit et anti-stress

Il est évident que notre état d’esprit joue un rôle prépondérant sur notre bien-être au quotidien. Un bon état d’esprit nous aide à prendre les bonnes décisions, qu’il s’agisse du travail ou de nos habitudes alimentaires. Cela nous aide même à améliorer nos performances sportives.

Des psychologues de l’université de Miami et de l’université de Saint-Louis se sont intéressés aux bénéfices potentiels d’avoir un animal de compagnie, et les résultats parus dans la revue « Journal of Personality and Social Psychology » montrent qu’être propriétaire d’un chien est un choix bénéfique pour la santé. En commentant l’article Friends With Benefits: On the Positive Consequences of Pet Ownership, le chercheur Allen R. McConnell, PhD de l’université de Miami dans l’Ohio, a déclaré : « Les personnes ayant des animaux de compagnie ont obtenu de meilleurs résultats, à la fois en termes de bien-être et de différences individuelles, que les autres sur plusieurs points… les propriétaires d’animaux de compagnie font preuve d’une plus grande confiance en eux, sont en meilleure santé physique, se sentent généralement moins seuls, sont plus soigneux, ont un caractère plus extraverti, et ils sont globalement moins angoissés et inquiets que le reste de la population. »

Il a également été démontré que passer du temps avec un chien améliore nos défenses immunitaires et apaise les éventuels sentiments de souffrance. Il est donc peu surprenant que les chiens soient souvent utilisés comme atout thérapeutique dans les hôpitaux et les hospices, et recommandés aux personnes qui souffrent d’une dépression.

 4. Vivre avec un chien limite les risques d’allergies et d’asthme

dog allergies
Les chiens protègent-ils les bébés des allergies ?

Les allergies aux animaux de compagnie sont une raison souvent invoquée par les familles qui choisissent de ne pas en avoir, mais une étude réalisée en 2010 et parue dans la revue Journal of Pediatrics a révélé que les enfants qui grandissent avec un chien à la maison sont moins susceptibles de souffrir d’eczéma. Et les chats ? Les chercheurs ont découvert que les enfants qui avaient un chat avaient plus de chances de faire de l’eczéma.

Et les enfants qui grandissent avec un chien à la maison dès leur naissance peuvent également réduire le risque d’asthme. Une étude de grande envergure organisée récemment auprès de 650 000 enfants corrobore ces résultats. Comme indiqué dans la revue JAMA Pediatrics parue le 2 novembre 2015, le contact avec un chien au cours de la première année de vie réduit de 13 % l’incidence d’asthme plus tard durant l’enfance. Étant donné que les animaux sont généralement « plus sales » que les humains, cette étude corrobore l’hypothèse de l’hygiène, qui veut que plus les enfants sont exposés à la saleté et à la poussière durant l’enfance, moins ils sont susceptibles de souffrir de maladies auto-immunes et d’allergies au cours de leur vie.

 5. Les chiens nous aident à atteindre nos objectifs

Si vous vous êtes fixé des objectifs d’activité physique mesurables, un chien peut être bien plus qu’un compagnon dévoué. Withings a récemment écrit deux articles montrant l’importance des chiens pour les personnes équipées d’un tracker d’activité.

Annabelle Kelly a fait porter à sa fille une montre Activité Pop de Withings pour voir comment celle-ci se dépense au quotidien, et elle a découvert que le chien qu’elle avait adopté aide tous les membres de la famille à atteindre leur objectif de pas quotidien.

Et Paul Abdon, dont la perte de poids a été une véritable réussite, a amélioré sa santé cardiovasculaire en surveillant son alimentation et son niveau d’activité, mais aussi en veillant à ce que son chien Ruffa fasse au moins trois longues sorties par semaine.

La validité des témoignages cités dans nos articles est étayée par une étude publiée par la Michigan State University, qui a démontré que les personnes qui ont un chien et qui les promènent sont à 34 % plus susceptibles de satisfaire aux critères d’activité physique recommandés au niveau fédéral.

 6. Les chiens facilitent les rencontres

Nancy Giles nous a révélés que son chien est une sorte de brise-glace : « Avoir un chien m’aide à rencontrer mes voisins, à connaître leur nom… George est un chien adorable, et les voisins viennent d’abord à sa rencontre, puis à la mienne. »

Même si Nancy n’est pas de nature timide, il a été démontré que les chiens peuvent aider à briser l’isolement dans lequel vivent de nombreuses personnes. Qu’ils soient un sujet de discussion ou qu’ils incitent leurs propriétaires à sortir de chez eux, les chiens peuvent aider leurs maîtres à échanger de manière plus positive avec les autres, à briser la glace, voire même même à trouver l’amour.

Et le simple fait d’avoir un chien pour meilleur ami aide à améliorer les relations avec les autres. En effet, selon une étude réalisée par l’université de Tufts, les jeunes adultes qui avouent être très attachés à leur animal de compagnie disent entretenir des liens plus étroits avec leurs proches.

7. Vivre avec un chien renforce le sentiment de sécurité

Grâce à leur ouïe très fine et à leurs instincts sauvages, les chiens peuvent signaler la présence d’un intrus avant que nous ayons remarqué quoi que ce soit. Ajoutons à cela la capacité naturelle des chiens à ressentir la tension, la peur et la colère, et on comprend aisément pourquoi de nombreuses personnes se fient à eux pour choisir les personnes de confiance. Tout est une question de biologie : les chiens peuvent pressentir un danger à un niveau plus viscéral que les humains.

Nancy nous avoue que les aboiements de George l’aident à se sentir plus en sécurité chez elle. « Il aboie très fort. Il m’aide à me sentir protégée. Quand quelqu’un est à la porte d’entrée, il le sait avant que la sonnette ne retentisse. »

Un cambrioleur en série a même rédigé une liste de conseils sur comment éviter de se faire cambrioler… Sur sa liste : avoir un chien, n’importe quel chien. Dans cet article paru dans le journal britannique Daily Mail, l’homme aux 70 cambriolages révèle : « les cambrioleurs ne se risqueront pas à entrer s’ils soupçonnent la présence du plus petit des chiens. »

Évidemment, les amoureux inconditionnels des chiens n’ont nul besoin d’être rassurés quant aux effets positifs des chiens sur la santé ou le bien-être. Les effets bénéfiques en termes de santé et de bien-être ne sont que la cerise sur un gâteau déjà bien garni. Nancy ajoute : « Je crois que j’aurai toujours un chien. »

Après l’inévitable promenade avec Rex dans le quartier, pourquoi ne pas vous installer tous les deux bien confortablement sur le canapé ? Il est fort probable que vous en retiriez l’un et l’autre de grands bénéfices.

Lynn Marie Hulsman

I'm a New York City-based novelist, cookbook writer, and ideation agent whose former jobs include stand-up comic, bookseller, and medical editor. Interests include nutrition, pop psychology, British culture, and dogs. My very favorite thing is reading.
Loading Article...