Le sommeil au fil des âges

Le sommeil au fil des âges

Se revitaliser
Copié !

Découvrez l’histoire du sommeil de A à Z, depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. Vous allez être incollable !

On ne peut pas dire que les études sur le sommeil à travers les différentes époques soient monnaie courante. Normal : les gens ne pensaient tout simplement pas qu’il fallait étudier ou observer quelque chose d’aussi trivial. Cependant, des bribes d’informations tirées de journaux intimes, de revues médicales, de textes philosophiques, d’histoires, de poèmes, etc. peuvent nous permettre de cerner les différentes attitudes culturelles liées au sommeil.

Chasseurs-cueilleurs, préhistoire - 10 000 ans av. J.-C.

Cela pourrait vous étonner, mais nous n’avons pas beaucoup d’informations sur les habitudes de sommeil des chasseurs-cueilleurs. Il existe toutefois des études intéressantes qui pourraient indiquer à quoi aurait pu ressembler leur rythme de sommeil. Une étude réalisée en 2015 par Current Biology s’est intéressée aux schémas de sommeil des tribus traditionnelles de Bolivie, de Namibie et de Tanzanie — ayant toutes un mode de vie similaire à celui des chasseurs-cueilleurs — par rapport aux humains prémodernes. Le rapport a révélé que les tribus dormaient entre 5,7 et 7,1 heures par nuit, soit un peu moins que le temps de sommeil recommandé par l’INPES, de 7 à 9 heures. Peut-être que la modernité a du bon après tout !

Antiquité (3 000 av. J.-C. à 200 apr. J.-C.)

Dans l’Antiquité, les gens pensaient beaucoup au sommeil, comme en témoignent les nombreuses œuvres d’art et les textes philosophiques qui illustrent et explorent le sujet. Des divinités du sommeil comme Hypnos et Somnus aux temples du sommeil égyptiens, croisement entre un hôpital et une chambre d’hypnose, le concept de sommeil apparaît à de nombreux endroits. L’une des idées les plus répandues était que le sommeil et la mort étaient liés. Selon un proverbe de la Grèce antique, « le sommeil et la mort sont frères » (ou, comme le disait Nas environ 2 500 ans plus tard, « je ne dors jamais, car le sommeil est le cousin de la mort »).

Vers 500 av. J.-C., un célèbre médecin du nom d’Alcmaeon a soutenu que le sommeil était le résultat d’une perte de conscience après écoulement du sang des vaisseaux sanguins à la surface de votre corps. Aristote, de son côté, croyait que le sommeil survenait lorsque des vapeurs s’élevaient de l’estomac vers le cœur — où la conscience était basée selon lui — après la digestion. Et bien que les deux idées paraissent simplistes aujourd’hui, ces types de théories étaient révolutionnaires en leur temps.

Sleep

Le capteur Sleep mesure votre sommeil pour vous aider à améliorer vos nuits.
En savoir plus

Fin du sommeil biphasique, fin du XVIIe siècle au début du XXe siècle

C’est sans contexte un moment clé, non seulement dans l’histoire du sommeil, mais aussi dans l’histoire de la civilisation industrielle. Quelques éléments de contexte : pendant une longue période, les humains ont dormi en deux phases distinctes, séparées par une courte période — une à deux heures environ — d’éveil. C’est ce qu’on appelait le sommeil biphasique. Pendant cette heure, les gens se promenaient, faisaient l’amour, fumaient du tabac et priaient. C’était un moment de la journée assez chargé.

Selon Roger Ekirch, l’historien qui a écrit le livre sur le sommeil biphasique, les références au sommeil segmenté ont commencé à disparaître vers la fin du XVIIe siècle, et au début du XXe siècle, le concept était complètement étranger à la plupart des gens. Il y a eu de nombreuses théories sur la transition du sommeil biphasique au sommeil monophasique, de la révolution industrielle à l’avènement de l’éclairage public, mais il est clair qu’il s’agit de l’une des évolutions majeures du sommeil au cours de l’histoire de l’humanité.

L’essor de la science du sommeil, de 1900 à nos jours

Le début du XXe siècle a donné naissance à un large éventail de technologies et d’instruments médicaux qui ont contribué à établir une approche plus scientifique du sommeil. Depuis la mise au point du premier somnifère et les théories des rêves de Carl Jung et Sigmund Freud jusqu’à la découverte de l’horloge circadienne et la création de la médecine du sommeil comme discipline à part entière, le XXe siècle a vu notre compréhension du sommeil croître à pas de géant. De nos jours, la technologie et le sommeil sont de plus en plus imbriqués, avec de nombreuses applications et technologies portables à la disposition des consommateurs.

Voilà, en résumé, en quoi consiste l’histoire du sommeil. Bien entendu, nous vous avons épargné quelques détails ; un article soporifique, ce serait le comble ! Mais comme vous pouvez le voir, à travers les âges, notre connaissance du sommeil est devenue de plus en plus précise, et peut-être n’en est-on qu’au début.

Arnaud Jourdain

Arnaud est féru de pâtisserie et de piano, mais déconseille de faire les deux en même temps.
Loading Article...