Mal de mer : symptômes, causes et prévention

Mal de mer : symptômes, causes et prévention

Se revitaliser
Copié !

La simple idée de monter à bord d’un bateau vous retourne l’estomac ? Consultez cet article sur le mal de mer et découvrez s’il y a quelque chose à faire pour endiguer le raz de marée.

« Les souffrances que j’ai dû endurer à cause du mal de mer vont bien au-delà de ce que j’avais imaginé », écrivait Charles Darwin, alors qu’il naviguait au Cap-Vert. Vous voyez où nous voulons en venir ? Vous n’êtes pas seul-e dans ce cas. Des tas de gens sont incapables de regarder un bateau tanguer sur l’eau sans ressentir un nœud au creux de leur estomac. Mais aussi commun que soit le mal de mer, c’est toujours un phénomène méconnu de la plupart des gens. Qu’est-ce que le mal de mer ? S’agit-il d’une vraie maladie ? Que se passe-t-il vraiment à l’intérieur de votre corps lorsque vous êtes penché par-dessus la rambarde du bateau, à polluer la mer et à faire connaissance avec la faune locale ? Et pourquoi certaines personnes en souffrent-elles, alors que d’autres peuvent prendre le large sans aucun souci ? Poursuivez votre lecture pour tout savoir sur le mal de mer.

Qu’est-ce que le mal de mer ?

Le mal de mer — aussi connu sous le nom de mal des transports — est une perturbation de l’oreille interne qui peut entraîner des nausées et des vomissements. Pour dissiper tout doute, il n’y a absolument aucune différence entre le mal de mer et le mal des transports. Le mal de mer est simplement le terme utilisé pour désigner le mal des transports lorsqu’il se manifeste sur un bateau ou un navire.

N’importe qui peut contracter le mal des transports, mais les femmes et les enfants âgés de 2 à 12 ans sont les plus vulnérables. D’autres facteurs de risque comprennent les menstruations, les migraines et la grossesse. Heureusement, le mal des transports n’est pas contagieux, sinon les croisières seraient assez horribles. Le voyage peut être fort déplaisant si tous les passagers contactent un norovirus, mais c’est une autre histoire.

Move ECG

La première montre analogique avec ECG, mesure de l’activité et du sommeil, et jusqu'à 12 mois d’autonomie.
En savoir plus

Qu’est-ce qui cause le mal des transports ?

Le mécanisme biologique du mal des transports est très intéressant. Fondamentalement, le cerveau détecte le mouvement par différentes voies du système nerveux, y compris les yeux et l’oreille interne. Lorsque le corps bouge intentionnellement, le cerveau peut coordonner ces différentes informations et tout se passe bien. Le problème survient lorsque des mouvements non intentionnels envoient des messages contradictoires depuis votre système sensoriel vers votre système nerveux central.

Prenons un exemple. Si vous êtes assis sur un bateau et que votre oreille interne dit à votre cerveau que vous bougez — parce qu’elle sent des mouvements de haut en bas ou d’un côté à l’autre — mais que vos yeux indiquent que vous ne bougez pas, car ils transmettent une vue statique, votre cerveau reçoit des signaux confus. C’est alors que vous commencez à avoir le mal des transports. C’est simplement la manifestation de l’incapacité de votre cerveau à comprendre les données envoyées par votre corps.

Quels sont les symptômes du mal de mer ?

Dans sa forme la plus légère, les gens éprouveront un léger malaise, des maux de tête et ne pourront s’empêcher de bâiller. Cependant, il existe d’autres symptômes fréquents et plus dérangeants :

  • Sueurs froides
  • Étourdissements
  • Pâleur
  • Hypersalivation
  • Fatigue
  • Nausées et vomissements

N’oubliez pas que le mal de mer peut survenir d’un coup et souvent sans prévenir. Ne vous inquiétez pas si vous avez soudain l’irrépressible envie de vomir quand vous êtes sur l’eau.

Quels sont les meilleurs remèdes contre le mal de mer ?

Bien que dans la plupart des cas, les symptômes du mal de mer s’atténuent après l’arrêt du mouvement, ils peuvent parfois durer plusieurs jours. Heureusement, il existe de nombreux remèdes contre le mal de mer que vous pouvez utiliser pour éviter que cela ne se reproduise, notamment :

  • Regarder l’horizon. C’est l’un des remèdes classiques contre le mal de mer. Beaucoup de gens recommandent de se concentrer sur l’horizon — ou sur un objet lointain et stationnaire — pour réorienter son sens de l’équilibre. Il n’est pas certain que cela fonctionne pour tout le monde, mais cela peut valoir le coup d’essayer.
  • Mâcher. Il est intéressant de noter que le mouvement répétitif de mastication est également considéré comme un moyen efficace de réduire le mal des transports, alors assurez-vous d’emporter des choses à grignoter pour votre prochaine sortie en bateau.
  • Gingembre. Vous ne savez pas quoi manger ? Le gingembre peut aider à prévenir les symptômes du mal des transports, bien que l’on ne sache pas exactement ce qui atténue les symptômes, l’aliment en lui-même ou le mouvement de mastication. Quoi qu’il en soit, cela peut toujours être utile !
  • Médicaments. Il existe également de nombreux médicaments contre le mal de mer que vous pouvez prendre avant de partir en voyage, y compris la Dramamine et la cyclizine. Comme toujours, il est préférable de discuter des médicaments contre le mal de mer avec un médecin.
  • Acupression. Quelques études ont indiqué que l’acupression pourrait aider à réduire les effets du mal de mer, bien que cela n’ait pas été prouvé de façon concluante et que certaines études (en anglais) n’aient trouvé aucune corrélation entre l’acupression et la prévention du mal des transports.

En résumé, le mal de mer est une expérience désagréable — c’est indéniable — mais rarement dangereuse. La plupart des gens se soignent avec des remèdes simples contre le mal de mer, mais si les symptômes sont particulièrement violents, il peut être utile de consulter un médecin spécialisé dans les troubles de l’oreille interne, du système nerveux et de l’équilibre.

Withings

At Withings, we make a range of products that empower people to make the right decisions for their health. Our award-winning connected devices are known for personalization, cutting-edge design, and ease of use, allowing anyone to measure, monitor, and track what matters via seamless connection to the free Health Mate app available for iOS & Android.
Loading Article...