Withings s’associe à la Ligue Contre l’Obésité

Withings s’associe à la Ligue Contre l’Obésité

Actualités
Copié !

Withings et la Ligue contre l’Obésité s’associent pour organiser la première Journée Mondiale contre l’Obésité, le 4 mars 2020 et présente les résultats de leur étude Odoxa sur « Le regard des Français face à l’obésité ».

84% des Français considèrent que l’obésité est un problème de santé publique important. Et pour cause, la maladie tue chaque année 180 000 personnes, soit plus que le cancer. Fort de ce constat, Withings a tenu à s’associer à la Ligue contre l’Obésité pour l’organisation de la première Journée Mondiale contre l’Obésité prévue le 4 mars. Le but de cette journée est de renforcer la prise de conscience sociétale des enjeux liés à cette maladie chronique, et ainsi faire diminuer la « grossophobie » encore trop présente en France.

Une maladie méconnue

67% estiment que perdre du poids est avant tout une question de volonté, et plus d’un Français sur deux pensent qu’il ne faut pas hésiter à mettre les personnes en situation d’obésité face à leurs responsabilités. L’obésité est si peu considérée comme une maladie chronique qu’elle ne figure toujours pas dans la liste des affections de longue durée (ALD). Les personnes en situation d’obésité́ sont donc privées d’une prise en charge complète des soins et traitements adéquats.

Des causes multifactorielles

Cependant, si l’obésité est caractérisée par un excès de masse grasse corporelle, ses causes sont multifactorielles. Ils peuvent être par exemple psychologiques ou métaboliques ou mais également génétiques car il existe un gène de l’obésité. Plusieurs études attestent également que respirer un air pollué dès le plus jeune âge favoriserait la prise de poids des enfants par stockage des polluants dans les cellules adipeuses. De même, les perturbateurs endocriniens font partie des causes de l’obésité. Les facteurs environnementaux ne sont donc pas négligeables. Plusieurs éléments entrent en compte dans la prise de poids et c’est la combinaison d’un certain nombre d’entre eux qui conduit à l’obésité́. Il ne suffit donc pas toujours de faire du sport ou manger sainement pour perdre le poids “en trop”.

Idées reçues et grossophobie

Face aux 67% des Français qui estiment que « perdre du poids est avant tout une question de volonté » et aux 55% qui considèrent « qu’il ne faut pas hésiter à mettre les personnes en situation d’obésité face à leurs responsabilités », les patients atteints par cette maladie se sentent discriminés et victimes de ce qu’il est devenu commun d’appeler la « grossophobie ». Dans de nombreux cas, même avec beaucoup de volonté, la perte de poids s’avère impossible. Si manger équilibré et faire du sport sont bien évidemment excellents pour le bien-être, ce facteur seul ne peut pas suffire à prévenir l’obésité.

Les personnes en situation d’obésité, qui devraient pourtant profiter du droit constitutionnel de l’égalité, ne peuvent souvent pas, contrairement aux autres, se garer dans un parking souterrain, prendre les moyens de transports, contracter un prêt bancaire, passer une radio, allez chez le dentiste, utiliser une ambulance classique, etc.

Donner le pouvoir aux malades

Withings et la Ligue Contre l’Obésité décident de s’unir pour accompagner, au quotidien, les personnes atteintes d’obésité. Depuis le lancement de la première balance connectée au monde il y a dix ans, Withings s’engage à mettre le meilleur de la technologie au service de la prévention et de l’accompagnement des maladies chroniques.
Balances avec impédancemètre, montres d’activités avec électrocardiogramme, tensiomètres ou capteur de sommeil… L’ensemble des dispositifs connectés développés par Withings mesurent et suivent plus de 20 paramètres vitaux différents tels que l’apnée du sommeil, les arythmies cardiaques, la tension artérielle, la composition corporelle, etc.

Avec ses objets connectés Withings favorise l’autonomie du patient vis-à-vis de sa propre santé, lui permettant ainsi de détecter en amont des problèmes liés à son obésité tels que l’hypertension, les maladies cardiovasculaires ou encore l’apnée du sommeil.

Withings est fier de s’allier à la Ligue Contre l’Obésité à l’occasion de la Journée Mondiale contre l’obésité, le 4 mars. Accédez à l’agenda pour participer à un événement près de chez vous et découvrez l’étude menée par Odoxa pour Withings et la Ligue Contre l’Obésité « Regard des français sur l’obésité »

fbt

Flore Schwoerer

Surrounded by a family of medical/healthcare professionals, I love to have quality Vidal/Martindale/PDR (Physicians Desk Reference) time with my relatives listening to them argue about the best way to fix a heart or the importance of getting a flu shot.
Loading Article...