Joffrey Lambert : Perdre 60 kg pour prendre moins de médicaments

Joffrey Lambert : Perdre 60 kg pour prendre moins de médicaments

Inspirations
Copié !

En découvrant accidentellement qu’il est atteint d’un diabète de type 2, Joffrey n’a pas d’autre choix que de perdre du poids. Découvrez comment sa vie a changé grâce à sa perte de poids spectaculaire et comment il a réussi à réduire au minimum le traitement contre sa maladie.

En septembre 2019, Joffrey, chef exécutif d’un traiteur parisien de 41 ans, 160 kg pour 1m90, découvre accidentellement qu’il est atteint d’un diabète de type 2 lorsque sa femme, infirmière à la Croix Rouge, mesure son taux de sucre dans le sang au réveil. Le verdict est sans appel : 3,7 g/L de sang. La glycémie normale est située entre 0,7 et 1 g/L de sang. On parle de diabète au-delà de 1,26 g/L de sang. L’état de Joffrey est très préoccupant. Il se rend chez son médecin traitant qui l’envoie aux urgences où il reste hospitalisé une semaine.

Comme un électrochoc

Très vite, Joffrey a compris la gravité de son état. “La médecin a pris un petit verre d’eau. Elle a mis 5 sucres à l’intérieur et m’a fait remuer l’eau avec mon doigt. Quand je l’ai sorti, il était tout collant. Elle m’a dit “Vous voyez, dans vos artères, dans vos veines, c’est pareil. Votre sang est ralenti partout.”

Le diabète de type 2 est une maladie chronique (dont on ne peut pas guérir). Elle est caractérisée par une hyperglycémie, un taux de sucre dans le sang trop élevé par rapport à la normale. Le corps résiste à l’insuline, l’hormone régulant la glycémie produite par le pancréas. Souvent, le diabète de type 2 est lié à un surpoids et peut avoir des conséquences très graves s’il n’est pas traité. Le diabète peut affecter presque toutes les parties du corps à long terme car le sang apporté aux organes n’est plus d’assez bonne qualité pour leur permettre de fonctionner correctement.

Seul dans sa chambre d’hôpital, Joffrey réalise qu’il aurait pu mourir en continuant ainsi. Il décide de reprendre le contrôle de son corps : “Ma seule solution, c’est de perdre beaucoup de poids. Pendant mon séjour, je lis plein d’articles et d’études prouvant qu’en changeant mon hygiène de vie, je vais pouvoir réguler ma glycémie.

Body Cardio

Découvrez une nouvelle façon de mesurer votre santé cardiovasculaire et votre composition corporelle. Body Cardio est…
En savoir plus

Sortir de l’hôpital

Pendant son séjour à l’hôpital, Joffrey rencontre plusieurs spécialistes dont une psychologue et une nutritionniste avec qui il fait des exercices bien qu’il se rende compte rapidement qu’il s’y connaît vraiment bien : “J’ai la chance d’être chef de cuisine et donc de connaître quand même bien les apports, les nutriments et les calories. Mais il va falloir être vigilant et faire preuve d’une grande volonté car l’addiction au sucre, c’est de famille. Il y a du diabète dans ma famille : mon père, à partir de 65 ans et dû aussi au surpoids.”

“En sortant de l’hôpital, j’ai 4 injections par jour à faire. On me dit que si je perds suffisamment de poids, je pourrais arrêter et, comme je déteste les piqûres, je veux relever le défi !” Plein de motivation, Joffrey fait ses calculs pour se fixer des objectifs. “Je mesure 1m90. Pour avoir un IMC correct, je dois peser 90 kg. J’ai 70 kg à perdre alors je décide de foncer.”

Changer de vie

Alors, Joffrey change tout. Il mange mieux, il dort mieux, il refait du sport, il prend soin de lui, de son couple, de ses proches. Il se pèse chaque jour sur sa balance Body Cardio et y trouve une vraie source de motivation. “Je vois mon poids baisser régulièrement ainsi que la tendance générale et ça m’encourage vraiment. Aujourd’hui plein de choses ont changé. Ma vitesse d’onde de pouls a baissé. Ma fréquence cardiaque a baissé. J’étais à 55% de masse grasse et je suis retombé à 25%. J’ai pris du muscle. Il me reste 10 kg à perdre mais je sais que je vais y arriver !”

Joffrey est toujours suivi par son médecin et sa diabétologue pour contrôler son diabète et vérifier que sa perte de poids est saine mais il les a bien étonnés : “J’ai perdu tellement de poids qu’au bout de 2 mois je n’avais plus du tout besoin de piqûre. Aujourd’hui, je n’ai plus qu’un médicament à prendre le matin et le soir. Ça va bien. Je suis en bonne santé.”

Une source de motivation importante pour Joffrey a toujours été la transmission. Ses enfants l’aident à garder le cap dans les moments difficiles et il apprécie de pouvoir enfin courir après son fils et jouer au ballon avec lui. “Maintenant, j’explique à mes enfants qu’il faut faire attention, sans les punir ou les brusquer mais je veux qu’ils sachent faire les bons choix pour bien manger. Ce qui est dingue, c’est que j’ai tué ma vie par la nourriture, alors que c’est mon métier et qu’aujourd’hui, j’essaye de me soigner grâce à ça.“

Un grand merci à Joffrey Lambert pour son témoignage et félicitations pour sa détermination et sa perte de poids. Joffrey est aussi membre de la communauté Withings sur Facebook “Objectif Santé : + actif avec Withings”.

fbt

Flore Schwoerer

Surrounded by a family of medical/healthcare professionals, I love to have quality Vidal/Martindale/PDR (Physicians Desk Reference) time with my relatives listening to them argue about the best way to fix a heart or the importance of getting a flu shot.
Loading Article...