La tech santé : inadaptée pour les personnes âgées ?

La tech santé : inadaptée pour les personnes âgées ?

Inspirations
Copié !
Smiling senior woman with cell phone and takeway coffee outdoors

Vivre longtemps et en bonne santé est une envie largement partagée par la population mondiale. Découvrez comment les objets connectés peuvent vous aider à y parvenir grâce au témoignage de notre autrice.

Ce n’est une surprise pour personne : le vieillissement naturel du corps apporte son lot de soucis de santé. Heureusement, nous ne sommes pas complètement impuissants face à ces problèmes de santé. De nouvelles solutions existent aujourd’hui pour faciliter les échanges avec votre médecin et prendre le pouvoir sur votre santé. À travers l’histoire de ma mère, j’ai compris qu’il était de notre responsabilité de vérifier et surveiller notre état de santé et que cette démarche proactive pouvait nous sauver la vie.

Tout a commencé lorsqu’il y a quelques mois, un matin, ma mère (69 ans, vivant en Allemagne) s’est plainte de vertiges. Son voisin, pompier volontaire, est venu avec un tensiomètre classique et un stéthoscope et a constaté que sa tension artérielle était supérieure à 180. Ma mère est diabétique, il est donc important de maintenir sa tension artérielle et sa glycémie stables. Son médecin de famille demande alors que sa tension artérielle soit mesurée tout au long de la journée et notre cher voisin doit se rendre quatre fois par jour chez ma mère. Nous avons donc très vite décidé de lui acheter son propre tensiomètre afin qu’elle puisse mesurer sa tension de manière indépendante et à tout moment. Aussitôt dit, aussitôt fait ! Après quelques jours, ma commande Withings est arrivée et je suis allée chez ma mère pour installer l’appareil avec elle. J’avais également acheté une montre connectée Move avec quelques fonctions de base comme le comptage des pas. Je voulais la motiver à bouger davantage pour traiter son hypertension et son diabète sans lui faire peur avec un objet connecté trop complexe.

Le processus d’installation de tous les appareils Withings est rapide et facile. Vous n’avez pas à parcourir de longs manuels d’instructions et à vous demander ce que vous avez fait de mal. Cela aurait effrayé ma mère et l’aurait amenée à ne plus utiliser ni le tensiomètre ni la montre. Nous nous sommes donc assis côte à côte et avons tout passé en revue, étape par étape. Tout d’abord, ma mère a installé l’application Health Mate, la seule difficulté ici était qu’elle ne se souvenait pas immédiatement du mot de passe de l’app store pour confirmer. À partir de là, tout s’est déroulé sans problème, nous avons pu utiliser BPM Connect et Move en quelques minutes. Nous avons établi un profil, enregistré une première mesure de tension artérielle et fixé un objectif de pas quotidien pour ma mère.

 

Au début, je demandais régulièrement à ma mère si elle réussissait à utiliser les appareils mais elle était très évasive. Je pense qu’elle était un peu réticente à l’égard de toutes ces nouveautés techniques qu’elle devait maintenant gérer. Après quelques semaines, à ma grande joie, la grande surprise est arrivée. Ma mère m’a dit avec fierté qu’elle avait montré l’application Health Mate avec tous ses relevés de tension artérielle à son médecin de famille lors de son contrôle de routine et qu’elle avait reçu de grands éloges à ce sujet. De plus, elle voyait combien de pas elle faisait par jour, et la tendance était à la hausse. Aujourd’hui, ma mère m’appelle toujours après une longue marche et me prévient lorsqu’elle atteint son objectif de 8 000 pas par jour.

 

L’expérience de ma mère n’est certainement pas un cas isolé. Au contraire, elle semble devenir la nouvelle réalité pour une population toujours croissante.

Vieillir avec la numérisation

Nous sommes en plein changement démographique. Le taux de natalité est en baisse, l’espérance de vie augmente et la population vieillit.

Selon les statistiques, il y avait environ 23,74 millions de personnes de plus de 60 ans vivant en Allemagne à la fin de 2019. En comparaison, la population des moins de 18 ans à la même période est d’environ 13,68 millions de personnes. La tendance est similaire en France. Selon l’INSEE, il y avait environ 17,20 millions de personnes de plus de 60 ans vivant en France à la fin de 2018. En comparaison, la population des moins de 18 ans la même année est d’environ 16,39 millions de personnes.

En outre, notre vie change à une vitesse fulgurante et devient de plus en plus moderne, beaucoup de choses deviennent plus simples et plus rapides. Les nouvelles technologies remplacent d’anciens procédés, et ce qui était nouveau aujourd’hui est déjà du passé. Tout est mis en réseau, mondialisé et numérisé. Toute la société est sommée de participer. Si ce n’est certainement pas un problème pour les jeunes ayant grandi avec les nouvelles technologies et les termes associés dès leur plus jeune âge, c’est une autre histoire pour la population plus âgée. Beaucoup ont eu leur premier smartphone dans leurs mains autour de la cinquantaine et il est compréhensible que les personnes âgées aient parfois du mal à comprendre les nouvelles technologies, à abandonner des méthodes éprouvées, à apprendre de nouvelles choses et à leur faire confiance.

La numérisation touche désormais notre système de santé pour simplifier le soin et le suivi des patients tout en réduisant certaines contraintes administratives pour les médecins. Il est désormais possible d’obtenir un rendez-vous médical en téléconsultation en ligne, de récupérer une ordonnance par mail, de vérifier les résultats d’un examen sur internet… Autant d’actes médicaux dont la dématérialisation pourrait inquiéter les personnes âgées, pourtant celles consultant le plus de médecins statistiquement.

Une étude allemande de la Fondation Bertelsmann montre que malgré les craintes des personnes âgées face aux nouvelles technologies, elles leur sont néanmoins ouvertes, elles sont curieuses et veulent participer à la société numérique en tant que membre actif. Leurs plus grands souhaits sont la santé et l’autodétermination ou l’indépendance.

"Pour que le vieillissement soit perçu positivement, vivre plus longtemps doit s'accompagner de possibilités de se maintenir en bonne santé, de participer activement à la vie sociale et de conserver sa sécurité personnelle"

Déclaration de l’OMS dans un rapport sur le vieillissement actif.

Vivre mieux plus longtemps

Bonne nouvelle, non seulement nous vivons plus longtemps, mais nous vivons en meilleure santé. Néanmoins, on ne peut nier que le risque de maladie augmente avec l’âge et peut diminuer à condition de prendre soin de son hygiène de vie.
Les personnes âgées ont plus de chances de développer :

  • Des maladies cardiovasculaires
  • De l’hypertension artérielle
  • Des AVC
  • Du diabète
  • Des cancers
  • Des maladies pulmonaires chroniques
  • Des maladies de l’appareil locomoteur (par exemple, l’arthrite et l’ostéoporose)
  • Des maladies mentales (en particulier la démence et la dépression).

Source : How healthy are older people? [Quel est l’état de santé des personnes âgées ?], Institut Robert Koch, 2015

Certaines de ces maladies peuvent être soignées ou même évitées de manière proactive. L’hygiène de vie joue ici un rôle décisif, car elle peut maintenir et améliorer l’état de santé à tout âge. Nous ne le répéterons jamais assez : de l’exercice physique régulier, combiné à une alimentation équilibrée et à un bon sommeil, constitue le trio des forces positives pour une bonne santé physique et mentale.

Il est donc conseillé de prendre sa santé en main et de suivre ses signes vitaux en mesurant régulièrement sa tension artérielle, en contrôlant son poids, en suivant ses activités, etc. Ainsi, vous pouvez suivre votre santé mais vous pouvez aussi réagir plus rapidement en cas d’anomalie. Certaines peuvent même, si elles sont identifiées à temps, être traitées ou minimisées, vous permettant de tendre le plus longtemps possible vers l’objectif d’être indépendant et en bonne santé.

Utiliser de meilleurs outils

Les appareils de santé connecté sont conçus pour vous aider. L’écosystème de produits de Withings comprend toute une gamme d’appareils faciles à utiliser et à comprendre pour mieux prendre conscience de sa santé et donc avoir une vie plus saine. Les tensiomètres, les pèse-personnes, les montres, le thermomètre et le capteur de sommeil vous aident à surveiller vos paramètres vitaux, à vous fixer des objectifs et à suivre vos progrès. Vous pouvez même créer, dans l’application Health Mate, un Rapport Santé avec tous vos résultats que vous pouvez partager avec votre médecin pour lui permettre d’avoir une vision plus précise de votre santé au quotidien. Tous les produits Withings sont conçus pour répondre à la philosophie de l’entreprise : rendre la santé accessible à tous. Withings veille donc à ce que ses appareils soient adaptés à la majorité des consommateurs, de sorte qu’il n’est pas nécessaire d’être un professionnel technique pour les installer et les utiliser. Si l’objet n’est pas beau, compliqué à utilisé et anxiogène, nous pensons que les utilisateurs l’utiliseront moins, qu’ils prendront moins de mesures et auront moins de chances de détecter une potentielle pathologie. Nous avons à cœur de rendre nos technologies vraiment accessibles. Accessible au point que nos parents ne nous disent plus “Je t’attends pour l’installer.”

Je suis heureuse que ma mère ait pris conscience de sa responsabilité face à sa propre santé et qu’elle agisse maintenant de manière indépendante pour rester en bonne santé. Elle n’a pas été découragée par la technologie des appareils de santé connectés et j’en suis particulièrement heureuse car ce n’est vraiment pas difficile. Les appareils de santé connectés sont faciles et agréables à utiliser. Ils proposent des résultats médicaux tout en restant adaptés à la vie quotidienne, avec des avantages évidents pour la surveillance de sa santé et son bien-être.

Iveta Remo

Iveta lives in Munich, Germany, and helps Withings with the German language. When she's not translating or writing, she likes to spend too much time on Instagram browsing food trends. Food and feasts excite her, but calories do not. That's why Iveta tries out different and sometimes a bit crazy sounding trends and workouts to stay healthy and fit.
Loading Article...